Sabots CLASSIC Crocs CLASSIC Sabots Crocs Crocs Sabots CLASSIC CLASSIC Crocs CLASSIC Sabots Crocs Crocs CLASSIC Sabots Sabots nqFBfp

  • Jean-François Galliard a réaffirmé, ce lundi, ses ambitions pour l’Aveyron. DR - DR
Publié le / Modifié le S'abonner
Le président du conseil départemental a souhaité évoquer plusieurs dossiers importants.

Attractivité, santé financière de l’Aveyron, craintes d’une métropolisation, afflux des mineurs non accompagnés, travaux routiers… L’accalmie estivale désormais passée, le président du conseil départemental Jean-François Galliard est revenu ce lundi 10 septembre sur l’actualité du Département, entre motifs de satisfaction et inquiétudes.

Attractivité

"L’idée-force, compte tenu de l’environnement actuel avec la crainte de la métropolisation, c’est de faire avancer les choses. La seule façon pour nous est d’unir nos forces", affirme le président du conseil départemental. En matière d’attractivité, les forces vives aveyronnaises seront présentes le 13 octobre à Paris pour proposer un job dating avec, dans leurs valises, 200 CDI à pourvoir dans le département. "Il faut se battre, être debout et revendiquer."

Situation financière

Le récent rapport de l’Observatoire des finances et de gestion publique locale met en évidence plusieurs données autour de la santé financière de l’Aveyron. En terme d’évolution des recettes de fonctionnement, l’Aveyron affiche une baisse de 1,5 % là où la moyenne, dans les autres départements, est à +2,4 %.

Concernant l’évolution des dépenses d’investissement, le Département affiche une hausse de 15,7 % contre une baisse de 1,1 % ailleurs. La capacité de désendettement locale (le temps qu’il faudrait pour rembourser en totalité les emprunts) est de 3,9 ans (4,2 en moyenne ailleurs). "Une belle situation", résumera le président du conseil départemental.

Travaux routiers 

"Un dossier qui concerne nos concitoyens" et pour lequel l’instance départementale n’entend pas baisser la garde. Au sujet de la RN88, l’Aveyron a réaffirmé sa volonté de prendre en charge les travaux entre Rodez et Sévérac après un premier courrier à la réponse pour le moins évasive de l’État ; une rencontre entre les deux instances aura lieu prochainement.

Le contournement d’Espalion ouvrira, lui, courant novembre après avoir pris beaucoup de retard, du fait notamment des intempéries. Du côté du barreau de Saint-Mayme, "d’importants travaux de terrassement vont reprendre le 15 septembre", a déclaré ce lundi Jean-François Galliard, ce qui permettra de désengorger cet axe majeur du département, qui voit passer chaque jour 24 000 véhicules. "Lorsque nous aurons derrière la RN88, le barreau de Saint-Mayme prendra tout son sens", affirme-t-il.

Palais épiscopal de Rodez

Sabots Sabots Sabots Crocs CLASSIC Sabots CLASSIC Crocs Crocs CLASSIC Sabots CLASSIC Crocs CLASSIC CLASSIC Sabots Crocs Crocs Les clés désormais récupérées, le conseil départemental, qui travaille au devenir du site, a décidé d’y privilégier une pluriactivité. "Nous avons des touches, mais rien de formalisé. Une nouvelle réunion aura lieu bientôt. Je suis optimiste, nous allons trouver."

Haras

Conseil départemental et Rodez agglomération travaillent main dans la main, les deux instances ayant co-élaboré le cahier des charges. Christian Teyssèdre verrait bien, sur ce site de 5 ha, un institut culinaire ou un site autour de l’excellence aveyronnaise, une idée à laquelle Jean-François Galliard ne semble pas hostile.

Mineurs non accompagnés : "overdose"

"Nous travaillons main dans la main avec l’État, c’est un sujet de préoccupation pour tous les départements. Il y en a tellement que l’on ne sait plus où les mettre", expliquait Jean-François Galliard.

Le nombre des nouvelles arrivées spontanées de mineurs non accompagnés a explosé ces dernières années dans le département : 21 en 2016, 272 en 2017 et 647 depuis le début de 2018.

4,5 M€ ont été inscrits au budget de 2018 pour un meilleur traitement de ces jeunes, avec une aide accrue de l’État. "C’est une accélération qui pose problème. On a du mal à faire face à nos responsabilités, le Département ne dispose que de 109 places… On est en overdose."

(SOURCE : CENTRE PRESSE)

[?]
If you do not want to see ads based on anonymous behavioural data, you can opt-out according to the OBA regularities. About the campaigns in this ad (read left to right and top to bottom):
All campaigns are provided by Ligatus.
Opt out from online behavioural advertisings
Réagir
Les commentaires (4)
Sabots Crocs CLASSIC Sabots CLASSIC Crocs Sabots Sabots Crocs CLASSIC CLASSIC Sabots Crocs Sabots Crocs Crocs CLASSIC CLASSIC ARTISAN Il y a 2 jours

Dans la N 88 il aurait fallu inclure Albi Severac et non pas Albi Rodez toute l'herreux et là n'est les Rudhenoie sont trop fière

grrchaRogNe Il y a 1 jour

en Français ça donne quoi?

Anonyme152313 Il y a 2 jours

Monsieur GALLIARD oublie de parler des contrats pluriannuels d'objectifs et de moyens pour les services d'aide a domicile . Il refuse de signer les CPOM proposés par les associations adhérentes a l'UNA 12 . Le dialogue avec les services départementaux est interrompu

gegecedex Il y a 2 jours

Crocs CLASSIC Sabots CLASSIC Crocs Sabots Sabots Sabots CLASSIC Crocs Crocs CLASSIC Crocs Crocs Sabots CLASSIC CLASSIC Sabots Et pour le département de l'Hérault et Montpellier, peut-on connaître les chiffres.